1. Rénovation de maison

Les règles à connaître pour mener à bien ses travaux sont nombreuses. Il est impératif de prendre conscience qu’une rénovation est un projet complexe.

Les réglementations d’urbanisme

Le Plan Local d’Urbanisme ou PLU contraint tout propriétaire à se plier à certaines exigences. Avant de concrétiser le projet de rénover sa maison, il est donc plus prudent de vérifier d’abord si votre projet est en accord avec le PLU. Renseignez-vous auprès de votre mairie et d’un maître d’œuvre de afin de savoir ce qu’il est possible de réaliser.

Hiérarchiser ses envies

Lorsque l’on a un projet de rénovation, la tentation est souvent grande de tout changer. Il faut faire très attention à ne pas tomber dans le piège du gouffre financier. Il est ainsi préférable de hiérarchiser dès le départ ce que l’on veut rénover. Par la suite, le mieux sera de confier votre projet à un maître d’œuvre afin de rester dans votre budget prévisionnel et de réceptionner un travail de qualité correspondant à vos attentes.

Faire appel à un maître d’œuvre

La nécessité d’un maître d’œuvre ne semble pas réellement utile pour des travaux simples. Tout dépend du chantier que vous souhaitez mettre en place. Si vous pouvez tout à fait vous en passer pour faire changer votre parquet, la présence d’un maître d’œuvre devient pertinente lorsqu’il s’agit d’agrandir sa maison ou de restaurer une vieille bâtisse. Il est préférable de faire appel à un expert plutôt que de vouloir économiser un peu d’argent et prendre alors le risque de ruiner son projet de rénovation.

Choix des artisans

Opter pour un artisan labellisé ou bien certifié permet de bénéficier d’aides financières de l’Etat tels que les crédits d’impôts.

2. Aménagement de combles

Aménager ses combles est dans la majorité des cas, le type d’extension le plus simple à mettre en place et le moins onéreux pour gagner des mètres carrés. Une étude avant travaux permettra de déterminer si vos combles sont aménageables en l’état, ou si leur aménagement nécessite des travaux plus important.

Aménagement de combles : mode d’emploi

La première étape consiste à vérifier que la pente du toit et la hauteur sous plafond dégagent un espace suffisant pour être habitable. On considère généralement que des combles sont aménageables lorsque la pente est supérieure à 35°. En deçà, il vous faudra envisager des travaux plus contraignants pour modifier votre charpente. Enfin, assurez-vous bien que la surface créée possède une hauteur sous-plafond d’au-moins 1m80. Après étude de la structure, je vous aiderez à trouver la meilleure alternative pour mener à bien votre projet.

Ma charpente est-elle en bon état et solide ?

Le bois étant un matériau vivant, il peut être victime de multiples attaques à la fois de champignons mais également d’insectes capricornes (famille des xylophages) ou de termites, qui peuvent faire d’importants dégâts et fragiliser la structure. Le Maître d’œuvre doit d’autre part vérifier que le dimensionnement des bois est suffisant pour accepter une charge supplémentaire. En effet, aménager des combles implique la réalisation de l’isolation thermique, la mise en œuvre d’une quantité importante de plaques de plâtre ainsi que la pose de fenêtres de toit pour l’apport de lumière naturelle. Bout à bout, la charge au mètre carré peut peser lourd sur la structure de votre maison et sur la charpente.

Quel investissement pour un aménagement de combles ?

Pour un aménagement « modéré », avec isolation de la toiture par l’intérieur et aucune intervention sur la toiture, comptez entre 900 à 1 000 € par m² de plancher créé. A rajouter : un éventuel escalier, le mode de chauffage… Dans le cas d’un aménagement de combles impliquant la surélévation de la toiture ou la création d’une pièce d’eau, partez sur un investissement compris entre 1 200 et 1 800 € du m².

3. Extension

Agrandir votre surface

Créer de nouvelles pièces pour adapter votre maison à de nouveaux besoins : une chambre supplémentaire, un bureau, un espace de détente, une suite parentale. Selon vos envies, vous pourrez agencer votre entrée, créer du rangement, décloisonner vos pièces de vie pour bénéficier d’un plus grand espace.

Moderniser le style

Une extension vous permet de remettre au goût du jour votre maison, donner lui un aspect plus contemporain et chaleureux. Imaginons ensemble une maison plus moderne, ouverte sur le paysage, créons une nouvelle ambiance.

Augmenter la valeur

Le fait d’agrandir la surface habitable de votre maison la rend plus attractive aux yeux de potentiels acheteurs. Exploitez au maximum le potentiel de votre maison.

4. Quel est le Prix d’une Rénovation en Ille et Vilaine ?

Le prix d’une rénovation varie en fonction de l’état du bien et des objectifs plus ou moins ambitieux choisi, les prix sont très variables et peuvent se calculer au m².

Rénovation Prix moyen TTC/M²
Rénovation légère   300  à 1 000 €
Rénovation complète   900  à 2 200 €
Réhabilitation 1 400  à 2 500 €

5. Quel est le Prix d’une Extension en Ille et Vilaine ?

Le prix d’une extension se calcul au m², les prix sont très variables selon le type de travaux à engager et du type de bâtiment.

Type de travaux Prix moyen TTC/M²
Extension d’une maison 2 000  à 3 000 €
Surélévation 2 500  à 3 500 €
Aménagement sous-sols    900  à 1 500 €
Aménagement de combles    900  à 1 800 €
Aménagement garage 1 000  à 1 200 €
Véranda 2 200  à 3 000 €

6. Quels Matériaux choisir en Ille et Vilaine ?

Le prix d’une extension se calcul au m², les prix sont très variables et dépendent des matériaux utilisés.

Matériaux Prix moyen TTC/M²
Ossature bois 2 200  à 3 000 €
Brique 2 200  à 2 700 €
Parpaing 2 000  à 2 500 €